Un sens à cette vie…

Un sens à cette vie…

Un animal doit voir la lumière naturelle et pouvoir se nourrir lui-même de la terre… Et un être humain doit se nourrir d’un animal qui a reçu ce tout petit minimum d’énergie positive et naturelle dans sa vie. L’être humain doit aussi apprendre à remercier, apprécier, côtoyer et respecter l’animal qui sacrifie sa vie pour lui. Il fut un temps où le contraire était tout simplement non envisageable et aujourd’hui il est un temps où nous passons pour des illuminés d’y accorder de l’importance!

Pour moi, cette introduction donne libre cours à une tonne de pensées qui s’y rattachent!

Nous avons de moins en moins faim, mais nous consommons de plus en plus et ce avec de moins en moins de respect pour la vie, la terre et nos semblables.

Faire partie de cette chêne de montage industrielle..Étudier pour devenir le pourvoyeur d’une spécialité et en consommer une autre, mais n’apprends surtout pas à faire un jardin, réparer ton auto, chasser ou élever ta nourriture… ne raccommode pas tes vêtements, il y a des usines étrangères pleines d’enfants qui se fendent le cul pour t’en vendre des neufs au prix de ton fil et de ton aiguille et qui t’achemineront tes vêtements à ta porte.. Pffff… on s’en fou de la consommation de pétrole, de l’exploitation humaine, de l’artisan local qui mange des croûtes parce que tu préfères les Chinois!!! L’important c’est que tu restes dans cette machine!

 

FOCUS… MÉTRO – BOULOT – WAL MART – DODO – WANEBAGO mon ami! C’est ça la belle vie!
Connaissez-vous la théorie du consentement?
En gros… ça dit que tout ce qui est mauvais, vous en êtes conscient. Rien ne vous est caché. Vous êtes CONSENTANT à tout ce qui vous est présenté et néfaste…
Produits chimiques dans l’alimentation transformée… vous le savez!
Produits chimiques sur vos fruits et vos légumes… vous le savez!
Produits chimiques dans vos produits de soins corporels… vous le savez!
Consommer des produits qui proviennent de l’étranger… Vous en connaissez les répercussions sur nos commerçants locaux et l’environnement… Et les conditions humaines…

Vous avez peur de vous empoisonner avec ce qui pousse dans votre pelouse et à l’orée de vos forêts, mais consommer des produits qui proviennent de plusieurs centaines de kilomètres de chez-vous et qui contiennent des ingrédients aux noms imprononçables!!!
Pollution atmosphérique et des nappes phréatiques… vous connaissez votre impact.
Acheter des produits emballés dans de l’emballage… Vous savez ce qu’il en coute à la planète.
Consommer de la viande provenant d’élevages intensifs, malheureux, boostés, médicamentés, enfermés, empilés… Vous les avez vues les vidéos de conditions de vie des bêtes!
L’huile de palme qui est partout… On vous bombarde pour vous alarmer de la situation.
Les effets de la monoculture, de l’hybridation, des OGM et des pesticides de Monsanto…. Vous savez ce qui est en train d’arriver à la terre, aux abeilles, aux rats de laboratoires et à vos futurs descendants…
J’en passe et j’en passe… je pourrais faire un texte de 25 pages sur ce que l’on sait et ce à quoi on consent!
Et vous faites quoi???? Rien… ou trop peu! Je ne suis pas une sainte moi non plus. Je consens à plein de choses aussi… Je me sens moi aussi prisonnière de ce méandre, car je vis dans la même société que vous. Par contre… Je bouge, je mobilise les gens, je fais TOUT ce que je peux pour m’en sortir et je tente d’éveiller les consciences.  Car c’est dans un mouvement de solidarité que les choses deviennent possibles… mais… tout ceci aussi logiquement que possible, car j’ai une famille et des contraintes, comme vous tous et un certain niveau de lâcheté que j’assume sans me foutre la tête dans un trou comme une autruche, aucun orgueil à avouer cela, je suis humaine!
Le partage, le respect, le retour aux valeurs de base et baisser la garde devant ce maudit orgueil de merde qui nous empêche de reconnaitre nos torts… Voilà une bonne partie de ma ligne de conduite que je respecte imparfaitement, mais très souvent.  Au gré de mon coeur, de mes priorités et de mon énergie.
Donner, partager, écouter et respecter sont les choses les plus rentables qu’un humain puisse accomplir sur cette terre, dans cette vie. C’est le grand défi qui vous est lancer car TOUT vous laisse croire le contraire. Selon les stéréotypes de la société, vous devez: étudier, travailler pour le meilleur salaire possible (peu importe votre niveau de bonheur), stocker, dépenser égoïstement,ne pas venir en aide aux nécessiteux, car vous l’avez travaillé votre argent… DÉPENSER LÀ, pour vous, pour acquérir un bonheur matériel illusoire et inutile! C’est de cette manière que cette entité ($) gagnée au prix de votre santé physique et mentale vous rendra heureux… Travaillez jusqu’à ce que votre corps et votre esprit vous LÂCHE!!!! L’État et votre progéniture flaubera votre fortune injustement à votre place, reposez en paix! Vos enfants feront de vous un bel exemple de vaillance et de force, mais se souviendront beaucoup plus de vos absences douloureuses que de votre présence rassurante.  Il s’agit bien sûr d’une dramatisation… tout n’est pas noir ou blanc dans la vie… mais je trouve que cela résume bien l’objectif moderne des gens en crise existentielle.
Chin à la société de consommation individualiste!
Ahhh… Vous êtes tellement convaincu que cela ne peut en être autrement! Pour certaines personnes… c’est vrai! Une maman monoparentale qui rushe avec une job de caissière… Elle n’a pas le choix! En fait, elle ne l’a pas parce que personne ne l’aidera. Aider quelqu’un ne fait pas partie de la liste des investissements qui rendent les gens heureux, mais une montre à 1500$… oui ! Un voyage qui durera 2 semaines… oui ! Un char neuf pour changer votre bazou qui est rendu à 4 ans… my god.. ouiiiiii !!!
Si l’achat d’un objet inutile vous rendait vraiment HEUREUX… pourquoi en voudriez-vous un autre quelques moments plus tard?
Je crois plutôt que c’est la TRANSACTION qui vous offre ce plaisir hormonal, neuronal, théâtral… appelez-le comme vous voulez. Une chose est certaine, à la fin de vos jours, cet objet aura une valeur très insignifiante dans votre échelle d’accomplissements et l’acquisition de vos vrais bonheurs. Mais le lien que vous avez pris le temps de créer avec vos enfants et la personne que vous avez aidée ou rendue heureuse seront au premier rang de ces accomplissements.
Ne le ressentez-vous pas dans vos tripes cet appel à la simplicité? Ce retour à la terre?
Ne l’entendez-vous pas, la vie qui vous supplie de la respecter?
Ne les avez-vous pas ces remords de consciences en encouragent l’abattage d’animaux qui ont vécu entassés dans des cages, qui n’ont jamais vu le soleil, qui ont été des usines à bébés sans pouvoir marcher à leurs côtés ???

 

N’avez-vous pas l’impression de nourrir votre corps de nourriture vide, poison et d’absorber cette mauvaise énergie, cette souffrance et cette peur qui a habité ces animaux bon marché que vous consommez…

 

Votre petite voix ne vous dit-elle pas que c’est ANORMAL de vivre ainsi et qu’AUCUN ÊTRE VIVANT n’a la force psychologique de vivre ainsi et de se foutre autant des lois de la nature…

 

Ne sentez-vous pas que cela vous tue à petit feu?
N’avez-vous pas envie de cesser de surconsommer et d’éviter les rangées du centre dans les épiceries?
Vous le savez que le coût de la vie n’est pas aussi élevé que ce qu’il vous en coûte! Vous devez simplement

REVOIR VOS PRIORITÉS ET OUVRIR LES YEUX DE VOTRE COEUR…. mais surtout… prendre la peine de vous écouter VOUS et non pas la télé et les journaux.
VOTRE PETITE VOIX VOUS PARLE, MAIS VOUS LA FAITES TAIRE OU LA REFOULEZ…

 

Cela demande un changement, mais en fait ce que vous percevez comme un changement n’est qu’un RETOUR À LA NORMALITÉ.
Mais, inévitablement, un jour nos choix nous rattraperont. Et si ce n’est pas notre propre vie qui nous rattrape, et bien c’est la terre elle-même qui nous stoppera!  Et ça aussi nous le ressentons tous.  Souhaitons alors que nous ayons encore la santé pour agir et laisser derrière nous le souvenir que nous souhaitons représenter.
Ne soyez pas des saints extrémistes… soyez simplement un exemple. Faites simplement ce que vous croyez juste et êtes en mesure de faire dans le moment présent. Cela vous suffira et cela inspirera.
Commencez donc par vous aimer et vivre en paix avec vous et ce que vous possédez. Cela implique, non pas de nouveaux achats, mais de se débarrasser de tout ce qui n’est pas essentiel à votre bonheur, amitiés superficielles inclues.
Commencez votre journée en vous demandant comment rendre les gens heureux et cela leur donnera envie de vous rendre heureux.
N’exigez à personne de faire les mêmes choix que vous, mais influencez-les en parlant de ce que vous accomplissez! Je le dis très souvent… on ne fait pas aimer les brocolis à un enfant en lui en enfonçant dans le fond de la gorge en lui disant que c’est bon!
Sur ce… je vous laisse vaquer à vos affaires, j’ai une tonne de choses à faire moi aussi, mais ceci était ma priorité du jour.
Bonne vie…
Soyez heureux… et assumez-vous!
Marie-Eve

Simple Nature

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s